Historique

André DUNOYER DE SEGONZAC – Président Fondateur en 1952


André Dunoyer de Segonzac (1884-1974) en 1969.
Leemage/Michèle Brabo.

En 1952 est née notre association sur l’initiative de jeunes artistes : Danièle Fuchs, Michel Ney et Robert Traut.

Ceux-ci vinrent me voir pour me parler de leur projet d’une exposition annuelle pour faire connaître les artistes de notre région.

Je me suis associé à leur groupe dont j’étais l’aîné, j’ai suggéré de placer la jeune société sous le patronage du grand Camille Corot qui peignit longtemps à Ville d’Avray, et dont le nom symbolise la qualité, la mesure et la pureté de l’Ecole Française.

Le nom : « Souvenir de Corot« , fut alors adopté.

Nous avons pensé que la présence d un grand artiste indépendant du XIXe ou du XXe siècle serait précieuse et un grand panneau a été réservé, chaque année, à un artiste de grande classe ; les plus grands noms y figurent, depuis Goya jusqu’à Pierre Bonnard.

Ces grands ensembles ont été, chaque année, la base et la clef de voûte de toutes les expositions du Souvenir de Corot. Le nombre croissant de visiteurs en est le témoignage.

Nous avons pensé qu’un esprit de pure indépendance devait animer le Souvenir de Corot, que la devise : « Ni Jury, Ni récompense » devait être admise…

Cette association a pour but de diffuser les arts plastiques en vue de la culture et de l’éducation populaire.

L’exposition donna ainsi une image variée, expressive, de l’art contemporain sous des formes très diverses.

Nous souhaitons à celui-ci une longue vie, pour le bien des Artistes et la mise en valeur de leurs œuvres, dans un pur esprit d’indépendance esthétique.

Extraits : André Dunoyer de Segonzac – 1972